En ce moment
 

Asile et migration - Appel à manifester après le suicide d'un migrant à Vottem

(Belga) Plusieurs associations ont lancé mardi un appel à manifester samedi autour du centre fermé de Vottem après avoir appris le suicide d'un migrant d'origine érythréenne. Pour l'Office des étrangers, le passage à l'acte de cet individu ne dit rien sur les conditions de vie dans le centre, jugées "excellentes".

Le suicide aurait eu lieu au cours de la nuit passée. La personne était enfermée depuis environ quatre mois et souffrait énormément de sa détention, selon un communiqué signé par Médecins du Monde, le Ciré, le CNCD 11.11.11, la Ligue des droits de l'homme, le CRAPCE (Collectif de résistance aux centres pour étrangers), le CRER (Collectif contre les rafles et les expulsions) et la Plateforme de soutien aux réfugiés. Plusieurs témoignages le décrivent comme très dépressif et s'alimentant très peu, ajoutent les associations. Freddy Roosemont, directeur général de l'Office des étrangers, confirme le suicide à Vottem d'un homme venant d'Erythrée. "Il possédait un permis de séjour en Bulgarie, où il avait été reconnu comme réfugié", explique-t-il. "Mais il n'était pas disposé à retourner en Bulgarie." Les détenus de Vottem sont sous le choc. Beaucoup ont refusé de s'alimenter aujourd'hui, d'après les associations. Ces dernières dénoncent le résultat "de la politique de traque" menée par le gouvernement fédéral. "Après la petite Mawda, après ce jeune fauché en traversant une autoroute pour fuir la police, après ce suicide, qui sera la prochaine victime de cette politique?", demandent-elles. M. Roosemont souligne lui que l'incident ne dit rien sur les conditions de vie dans le centre fermé. "Des organisations indépendantes effectuent régulièrement des audits du centre fermé. Les conditions de vie à Vottem ont été reconnues comme excellentes", poursuit-il. "Des milliers de personnes passent chaque année par l'institution. Il n'est donc pas irréel qu'une meurt." Le rassemblement autour du centre de Vottem est annoncé samedi à 15h00. (Belga)

Vos commentaires