En ce moment
 
 

Formation fédérale: la mission de Bart De Wever et de Paul Magnette prolongée jusqu’au 17 août

  • Formation fédérale: le duo Magnette-De Wever a fait son rapport au Roi

  • Formation fédérale: la mission de Bart De Wever et de Paul Magnette prolongée jusqu’au 17 août

 
 
 

Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) feront un nouveau rapport au Roi sur leur mission de préformation d'un gouvernement fédéral le 17 août prochain, annonce le Palais samedi dans un communiqué.

"Le Roi invite les partis concernés à faire preuve d'un grand sens des responsabilités afin de pouvoir conclure rapidement un accord de gouvernement", souligne le Palais. Les missionnaires royaux étaient reçus au Palais à 15h, samedi, pour présenter un rapport intermédiaire. Leur mission de préformation a été prolongée et ils rendront un nouveau rapport le 17 août.

Pour le moment, une "bulle de cinq" partis a accepté d'entamer les négociations: le PS, la N-VA, le CD&V, la sp.a et le cdH. Cette "bulle" est toujours à la recherche d'au moins un partenaire supplémentaire pour constituer une nouvelle majorité fédérale. Open Vld et MR restent soudés, alors que le président de la N-VA a déclaré ne pas vouloir former un gouvernement avec le MR. Les Verts ont, eux, rejeté mardi les propositions des missionnaires royaux, les jugeant insuffisantes. Bart De Wever et Paul Magnette ont donc décidé de revoir Georges-Louis Bouchez (MR) et Egbert Lachaert (Open Vld). Les Verts (Ecolo-Groen) seront également reçus "le plus vite possible".

J'espère qu'on arrivera à former un gouvernement dans les meilleurs délais

"Il y vraiment urgence à former un gouvernement" fédéral, plaide le président du PS Paul Magnette dans une vidéo publiée samedi sur Twitter. Plus tôt dans l'après-midi, il a été reçu avec Bart de Wever au Palais pour faire état au Roi de leur mission de préformation, qui a d'ailleurs été prolongée jusqu'au 17 août.

"Il y a aujourd'hui cinq formations politiques, qui représentent 70 sièges, qui sont prêtes à aller de l'avant mais malheureusement ce n'est pas suffisant. Il nous faut encore au moins un parti politique et donc nous allons continuer. Dans les prochains jours, on rencontrera les écologistes d'un côté, les libéraux de l'autre",
ajoute Paul Magnette. Selon le président du Parti socialiste, former un gouvernement "dans les meilleurs délais" est primordial. "Notre pays en a besoin pour lutter efficacement contre l'épidémie qui malheureusement reprend et menace de reprendre plus encore, pour s'attaquer aussi aux conséquences économiques et sociales de cette crise qui sont déjà lourdes et qui seront encore plus lourdes", conclut le missionnaire royal. "Nous allons y travailler et donner le meilleur de nous-mêmes pour y arriver le plus rapidement possible."

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires