En ce moment
 

Blanchiment: le Groupe d'action financière salue les progrès de la Belgique

(Belga) Le GAFI (Groupe d'action financière), un organisme intergouvernemental créé en 1989 pour lutter contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et toutes autres menaces qui pourrait nuire à l'intégrité du système financier international, a salué - dans son 3e rapport de suivi publié ce lundi - les progrès de la Belgique quant à la mise en oeuvre de ses 40 recommandations édictées en 2015, s'est réjoui le SPF Finances.

Selon ce dernier, le GAFI a réévalué à la hausse la Belgique pour 15 de ses 40 recommandations, ce qui fait du Royaume "l'un des meilleurs pays en termes de conformité technique avec les recommandations" du groupe d'action financière. En 2015, le GAFI avait établi que les cadres juridique, réglementaire et organisationnel belge étaient inadéquats, dans divers domaines, pour lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. À la suite de ce constat, la Belgique a été placée sous surveillance accrue et a dû élaborer un plan d'action pour remédier à ses lacunes. "Depuis 2015, la Belgique a pris un certain nombre de mesures importantes pour renforcer son cadre juridique et opérationnel dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, notamment en réécrivant en profondeur la loi contre le blanchiment d'argent", a pour sa part commenté le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt. (Belga)

Vos commentaires