En ce moment
 
 

Budget 2022: un accord a finalement été trouvé

Budget 2022: un accord a finalement été trouvé
(c) Belga
 
 

Le gouvernement fédéral est tombé d'accord mardi matin sur le budget 2022 et les dossiers qui y sont liés, dont la réforme du marché du travail, la relance et les mesures pour lutter contre l'augmentation des prix de l'énergie, a annoncé le cabinet du Premier ministre, Alexander De Croo. Une conférence de presse aura lieu à 11h00 au cabinet du Premier ministre en présence des vice-Premiers ministres.

> LES MESURES QUI VONT TOUCHER VOTRE VIE

Un premier accord avait été annoncé vers 4h30 mais certains points posaient toutefois encore problème. Les politiques se sont ensuite entretenus par téléphone pour parvenir à un accord. 

Un accord après un volte-face: retour sur une nuit compliquée

Un premier accord avait été annoncé vers 4h30 mais certains points posaient toutefois encore problème. Vers 4h30, le vice-Premier ministre socialiste Pierre-Yves Dermagne ainsi que les autres vice-Premiers ministres, avaient donné son accord autour de la table. Mais entre ce moment et le départ réel des membres du gouvernement pour aller se reposer un peu, soit une vingtaine de minutes plus tard, le PS a finalement changé d'avis. Peut-être une décision de la présidence du parti, consultée entre temps.

Pendant que le Premier ministre remercie tout le monde pour le travail effectué, que le ministre de la Justice salue les journalistes qui ont veillé en leur annonçant l'accord bouclé, le PS freine. Ce dernier revoit sa position et contacte les médias pour demander un rectificatif: il n'y a finalement plus d'accord.

Au micro de Fabrice Grosfilley ce mardi, le vice-Premier ministre socialiste Pierre-Yves Dermagne s'était exprimé. "On n'est pas loin d'un accord mais il reste encore un peu de travail. La confection d'un budget et la mise en place d'un plan d'investissement complémentaire d'un milliard d'euros est un exercice compliqué. Ça prend du temps. Il reste des éléments à vérifier et à clarifier. Il n'y a pas d'accord formel à ce stade mais je pense que nous n'en sommes pas loin. Il y a des choses intéressantes sur la table notamment en matière d'énergie", a-t-il indiqué. Les membres du gouvernement ont prévu de se revoir dans la matinée. "La volonté est de pouvoir conclure très prochainement", avait assuré Pierre-Yves Dermagne. 

De son côté, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, s'est exprimé sur les ondes de la Première. "Quand vous êtes autour d'une table, qu'on vous propose la dernière mouture d'un accord et que vous ne manifestez pas votre désaccord, c'est qu'il y a un souci. Mais que les choses soient claires: du côté du MR, il y a un accord sur la dernière mouture dans sa globalité. C'est un accord global. S'il (Pierre-Yves Dermagne, vice-Premier ministre PS) veut analyser quelques chiffres dans le détail, c'est normal qu'il y ait une dernière lecture technique. S'il veut remettre en cause des équilibres, il rouvre toute la discussion", avait-il averti. 

Concrètement, deux dossiers posent problème aux Socialistes:

  • l'assouplissement des conditions de travail le dimanche et la nuit dans les sociétés de vente en ligne
  • et l'élargissement du zéro cotisation, une mesure d'allègement fiscal pour l'embauche dans les petites sociétés

Pendant que les 6 autres partis étaient en train de détailler ce qu'ils pensaient être un accord aux journalistes, les économies de plus de 2 milliards réalisées, un investissement d'un milliard dont un quart pour les trains, l'accord s'est donc cassé la figure.

Voici le contenu possible de l'accord.


 




 

Vos commentaires