En ce moment
 

Budget fédéral: la FGTB déplore un "accord d'occasions manquées"

(Belga) Le syndicat socialiste FGTB tire à tout va sur l'accord budgétaire fédéral présenté mardi matin par le gouvernement, qu'il qualifie "d'accord d'occasions manquées". Comme le Setca, il dénonce un "job's deal" peu adapté aux réalités du marché de l'emploi.

La FGTB estime d'une part que les 26 mesures de ce deal sont censées "aider 12.500 personnes à trouver un emploi", soit une "goutte d'eau dans la mer, vu que notre pays comptait pas moins de 490.318 chômeurs en mai". La réforme des allocations de chômage - plus élevées pendant les six premiers mois puis dégressives - est pour le syndicat le fruit d'une "erreur de croire qu'une allocation plus basse aiderait un demandeur d'emploi à effectivement trouver un emploi". Pour le syndicat, le seul résultat à en attendre est un risque accru de pauvreté. Pour la FGTB, les 130.000 emplois vacants ne seront pas occupés par cette "politique d'activation répressive". "Où sont les mesures gouvernementales à l'égard des employeurs afin d'octroyer de meilleurs contrats et statuts, de meilleurs conditions de travail, ... ?", s'interroge-t-elle. "C'est ça la vraie pénurie sur le marché du travail. Or, nous ne lisons jamais rien à ce sujet." Le budget en lui même ne trouve pas plus grâce aux yeux du syndicat, qui déplore qu'il n'y ait aucune mesure "pour activer les grosses fortunes", afin de tendre vers une "fiscalité plus juste". Concernant l'accord sur Belfius - qui prévoit une introduction de 30% des parts de la banque en Bourse -, la FGTB estime que "Belfius doit rester dans les mains et sous le contrôle de l'Etat". Le syndicat voit dans cette décision "une autre occasion manquée de plus de mettre la banque au service de la société". En guise de conclusion, la FGTB accuse l'accord de manquer de crédibilité et l'exécutif de "transmettre la facture au prochain gouvernement". (Belga)

Vos commentaires