Budget fédéral - Le secteur immobilier se réjouit d'une "révolution TVA"

(Belga) La mesure qui prévoit de soumettre les loyers immobiliers professionnels à la TVA, approuvée par le gouvernement fédéral dans le cadre du contrôle budgétaire, constitue une "décision révolutionnaire", écrit samedi l'Union professionnelle du secteur immobilier (UPSI-BVS). Cette mesure devrait inciter les investisseurs immobiliers étrangers à se tourner à nouveau vers la Belgique, ajoute l'organisation qui représente le secteur immobilier belge.

L'introduction de la TVA sur les loyers immobiliers professionnels avait été intégrée dans l'accord d'été du gouvernement avant d'être écartée, rappelle l'UPSI-BVS. "Notre pays était, de ce fait, beaucoup moins attrayant pour les investisseurs immobiliers étrangers", ajoute l'organisation. La mesure approuvée samedi par le gouvernement permettra donc aux promoteurs immobiliers de récupérer la TVA sur les coûts de construction d'un bâtiment neuf ou des travaux de lourde rénovation en cas de location à un locataire assujetti à la TVA. "Cela devrait représenter une économie significative, aussi pour les locataires", explique l'Union professionnelle du secteur immobilier. "La réforme devrait ainsi mettre fin à notre handicap concurrentiel par rapport à nos pays voisins et attirer de nouveaux investisseurs." Selon Olivier Carrette, administrateur délégué de l'UPSI-BVS, cette réforme constitue une "révolution TVA dans le secteur immobilier". "Cette mesure va séduire les investisseurs immobiliers et les inciter à investir à nouveau dans notre pays, ce qui devrait entraîner une recrudescence de la reconversion des immeubles plus anciens." (Belga)

Vos commentaires