Campagne "en réalité virtuelle" d'Infrabel contre les intrusions sur les voies

(Belga) Infrabel a organisé lundi à La Panne une journée d'action centrée sur le danger que représente le fait de se promener sur des voies de chemin de fer. Le gestionnaire de réseau espère convaincre les jeunes via un film en réalité virtuelle. Les mesures prises jusqu'à présent n'empêchent en effet pas le nombre de signalements d'augmenter.

Le film d'Infrabel tente de montrer ce qu'il se produit en cas d'intrusion sur les voies lorsque les choses ne se passent pas bien pour l'intrus. La campagne est choquante, c'est le but, explique Thomas Baeken. "Il y a en moyenne un accident par semaine à un passage à niveau". Le choix de La Panne pour cette journée s'imposait. "Nous notons à La Panne encore plus de signalements en moyenne qu'ailleurs", selon M. Baeken. Les mois d'été sont en outre synonyme de signalements plus nombreux encore. "Les jeunes ont plus de temps libre, s'ennuient et cherchent à se procurer des sensations fortes. Mais il s'agit d'un passe-temps dont les conséquences peuvent être mortelles". Le profil type de l'intrus est une homme âgé entre 18 et 34 ans. Les données de 2017 montrent que les intrusions se font dans la moitié des cas pour prendre un raccourcis. C'est non seulement dangereux mais ça cause aussi des retards, environ 6 heures/jour. (Belga)

Vos commentaires