En ce moment
 
 

Charles Michel: "Le MR n’a rien à voir avec la N-VA"

 
 

Charles Michel tient à être clair: le MR et la N-VA n'ont rien en commun. Le président des libéraux l'a souligné avec force ce matin.

Charles Michel, le président du MR, était l’invité de Fabrice Grosfilley ce mardi matin sur Bel RTL. Le leader des libéraux répète que son parti ne veut pas gouverner avec la N-VA. 

"Moi je constate une chose. Et les citoyens sont lucides par rapport à cela. En 2010, c’est le PS et la N-VA ensemble pendant un an qui ont bloqué le pays. Nous ne voulons plus de ce mauvais remake. Le MR dit clairement, je le répète encore une fois pour que ce soit clair, le MR préfère s’engager pour mettre en place des réformes économiques et sociales. Celles et ceux qui veulent le blocage du pays n’ont qu’à voter pour la N-VA ou pour le PS. Celles et ceux qui veulent des solutions n’ont qu’à voter pour les partis libéraux réformateurs."

Il y a une nuance entre dire on ne discutera pas avec la N-VA si nous avons la main et dire nous ne montons pas dans un gouvernement avec la N-VA… Vous êtes dans la seconde phrase ou pas ?

"Vous tentez de créer des nuances pour peut-être enfumer l’auditeur. Moi je veux être clair par rapport à l’auditeur et je dis clairement le MR et la N-VA, nous n’avons rien à voir."

Vous n’avez pas grand-chose à voir avec le PS non plus, vous êtes quand même dans un gouvernement fédéral avec lui...

"Je constate dans cette campagne électorale que le PS et la N-VA joue chacun l’agent électoral de l’autre et renforce chacun dans l’autre camp. C’est d’ailleurs un problème pour la qualité du débat démocratique. Moi j’aimerais bien que cette campagne dans les dernières semaines soit une campagne sur les propositions concrètes des uns et des autres. Et je pense que ce qui intéresse les auditeurs c’est quelles sont les solutions que nous défendons pour réellement faire en sorte que demain il y ait plus d’emplois en Belgique"


 

Vos commentaires