En ce moment
 

Charles Michel reprend la présidence du MR: "On sait aussi, officieusement, qu'Olivier Chastel éprouvait une certaine lassitude"

Antonio Solimando, expert politique RTLinfo, analyse l'info du jour, à savoir la reprise de la présidence du MR par Charles Michel.

Le MR se met en ordre de bataille en vue des élections de mai prochain. Le parti a ainsi annoncé ce lundi que Charles Michel reprenait la présidence du parti à la place d'Olivier Chastel.

"Officiellement, le MR avance la cohérence. Olivier Chastel va s'occuper désormais du débat européen. Il va un petit peu s'éloigner de la politique belgo-belge. Or le MR a besoin d'un 'capitaine' investi sur la politique intérieure", a indiqué notre journaliste.

"On sait aussi, officieusement, qu'Olivier Chastel éprouvait une certaine lassitude par rapport à la politique belge et l'idée d'avoir suffisamment donné au cours de ce mandat de presque 5 ans", ajoute Antonio Solimando.

Et puis, les élections communales du mois d'octobre ne sont pas restées sans conséquence. "Il y a eu aussi la défaite du MR, notamment à Bruxelles, lors des élections communales d'octobre. Et les sondages qui donnent le MR en baisse à Bruxelles mais aussi en Wallonie".

Charles Michel va ainsi cumuler la fonction de Premier ministre et celle de président de parti. "Il n'y a rien d'illégal à cumuler ces deux fonctions. (...) En plus le gouvernement est en affaires courants, et il ne reste qu'un peu plus de deux mois avant la dissolution du Parlement".

Vos commentaires