En ce moment
 
 

Charles Michel vu par sa maman: "Mon fils avant tout, je n'arrive pas à dire Premier ministre"

 
 

Attardons-nous sur la personnalité du futur chef de gouvernement. A 38 ans, Charles Michel va devenir le plus jeune Premier ministre de Belgique. Un homme que l'on connait finalement très peu. Alors derrière la personnalité politique, quel homme est-il ? Pour ses amis, pour ses proches ? Un reportage de RTL-TVI signé Chantal Monet.

A 38 ans, Charles Michel va devenir le plus jeune Premier ministre de Belgique. Mais qui se cache réellement derrière cet homme, de moins en moins considéré comme "le fils de" Louis Michel ? RTL-TVI a dressé son portrait dans le 19h, en interrogeant ses proches.

"C'est mon fils avant tout… je n'arrive même pas à dire Premier ministre, ce n'est pas possible, je ne sais pas et je ne parviens pas à réaliser", a confié Martine, sa maman.

"Quant à Louis (Michel, son père, NDLR), c'est plein d'émotions. La première fois qu'on en a parlé, c'est vrai qu'il avait les larmes dans les yeux".

Dès ses 12 ans

Charles Michel a 12 ans lorsqu'il prononce son premier discours public, lui qui "a grandi dans les meeting électoraux du PRL en Brabant wallon et ailleurs", selon ses propres mots.

Sa carrière est ensuite fulgurante. Il est conseiller provincial à 18 ans, député fédéral à 23 ans (le plus jeune de l'assemblée en 1999). Puis il devient Ministre wallon un peu plus tard, ministre fédéral à 32 ans, président de parti à 35 ans et Premier ministre à 38 ans.

Le "fils de"

Charles Michel a souvent été considéré comme le fils de Louis Michel, avant tout. En a-t-il souffert ? "Au début, oui", nous a rappelé sa mère.

"Je crois que maintenant il a prouvé qu'il avait aussi sa force de caractère et plein de qualités".

"Il devine les coups à l'avance"

Pour Jean-Paul Wahl, le bourgmestre de Jodoigne, Charles Michel est surtout "quelqu'un qui sait deviner les coups à l'avance".

"Ça n'est pas nécessairement une stratégie en tant que telle, mais c'est un feeling important".

"Tous les jours à 6h du matin"

Charles Michel est également un bourreau de travail.

"Tous les matins à 6h, c'est le premier client que je sers. Il lit beaucoup. Il achète 12 journaux par jour, tous les néerlandophones et tous les francophones, et il a une dizaine de magazines d'actualité par semaine", nous a confié Walter Agosti, son désormais célèbre libraire.

Un bon compagnon de table

Mais lorsqu'il décompresse, "c'est un compagnon de table extrêmement agréable", a expliqué Jean-Paul Wahl.

Le fait d'avoir été jeté dans la politique, "ça l'a forgé, c'est presque devenu son naturel: en public, il montre une autre image", selon sa mère.

Un père aussi

Ses hobbys ? La lecture, la moto, le vélo et le tennis. "Un jour, je l'ai battu au tennis et il l'a mal pris. C'est une anecdote… lui qui était toujours très bien… il l'a mal pris et il a râlé sec. Que sa mère le batte au tennis, alors qu'il avait 12 ans".

Enfin, Charles Michel est également un père. "On parlera bientôt peut-être du 'père de'", dit-il lui-même.



 




 

Vos commentaires