En ce moment
 
 

Les gardiens de prison, certains prisonniers et les athlètes olympiques vont être vaccinés plus tôt

Les gardiens de prison, certains prisonniers et les athlètes olympiques vont être vaccinés plus tôt
(c) Belga
 
CORONAVIRUS
 

Gouvernement fédéral et entités fédérées se sont accordés pour entamer la vaccination des athlètes olympiques et du personnel des prisons, a-t-on appris lundi à l'issue d'une nouvelle conférence interministérielle (CIM) Santé .

Une conférence interministérielle était notamment consacrée à la vaccination dans les collectivités, hors centres de soins. Il a finalement été décidé d'entamer la vaccination du personnel pénitentiaire, qui sera intégré dans la phase 1b actuellement en cours. Les détenus de plus de 65 ans ou présentant des comorbidités auront également accès aux vaccins dès à présent tandis que les autres prisonniers devront attendre la phase 2, quand la vaccination sera étendue à l'ensemble de la population. "Les prisons sont des collectivités fermées où plusieurs adultes vivent ensemble dans un espace limité. Le risque d'infection et de maladie y est plus élevé. De plus, le personnel pénitentiaire ne peut pas toujours maintenir une distance physique suffisante avec les détenus La CIM Santé publique, en accord avec le ministre de la Justice, a dès lors décidé de vacciner en priorité le personnel pénitentiaire", via les équipes médicales internes, précisent les autorités dans un communiqué.

Les différents ministres ont également donné leur feu vert à la vaccination prioritaire des athlètes qui représenteront la Belgique aux prochains Jeux olympiques de Tokyo. Au total, 170 athlètes olympiques et 55 paralympiques pourront se faire vacciner dans les prochains jours au centre de vaccination du Heysel. "Les professionnels de santé qui les accompagnent ont quant à eux déjà été vaccinés lors de la phase 1A de la campagne de vaccination", ajoutent les autorités. Les autres points n'ont pas été tranchés ce lundi, a-t-on encore appris.

 




 

Vos commentaires