Cinq ans plus tard, Wetteren commémore la catastrophe ferroviaire de 2013

(Belga) Les habitants de Wetteren ont commémoré samedi matin la catastrophe ferroviaire qui avait touché des milliers de personnes à Schellebelle, une entité de la commune, en mai 2013. Le gouverneur de la province de Flandre orientale Jan Briers et le bourgmestre local Alain Pardaen ont déposé des gerbes de fleurs le long du chemin de fer.

Le 4 mai 2013, sept wagons d'un convoi en comptant 18 au total avaient déraillé à Wetteren, à 01h58. Trois d'entre eux avaient été percés, permettant à de l'acrylonitrile, une substance toxique, de se libérer dans l'air. Un riverain âgé de 64 ans, Willy Van Poucke, était décédé dans l'après-midi. Il aurait inhalé des vapeurs toxiques des égouts. Près de 2.000 personnes avaient finalement été évacuées et des milliers d'échantillons de sang prélevés sur les habitants de Wetteren. "Je veux profiter de ce moment pour apporter ma reconnaissance aux services de secours", a déclaré le gouverneur. Il a étendu son message aux bourgmestres et fonctionnaires des communes avoisinantes. "Tout le monde avait alors donné le meilleur de lui-même." Le bourgmestre Pardaen a lui aussi pris la parole lors d'une courte cérémonie d'hommage. "Ce samedi matin-là, le temps s'est arrêté durant une seconde", s'est-il souvenu. "Il y a exactement cinq ans, quelques wagons de train ont déraillé et Wetteren a littéralement et figurativement été déchiré en deux." (Belga)

Vos commentaires