En ce moment
 
 

Clash MR/FDF: les propos d'Olivier Maingain "sont d'une violence inouïe"

Les chroniqueurs de l’émission Les Francs-Tireurs ont analysé les propos échangés ces derniers jours par Olivier Maingain et Charles Michel. Selon Alain Raviart, le président du MR a magnifiquement joué son coup face à "la violence inouïe" du président des FDF.

Les chroniqueurs de l’émission "Les Francs-Tireurs" sont revenus sur les déclarations tenues par Olivier Maingain et Charles Michel, révélant le fossé qui se creuse entre le FDF et le MR. En effet, jeudi dernier, Olivier Maingain a évoqué la fin du parcours commun entre les deux partis lors du Journal de RTL-TVI, rappelant que le FDF resterait fidèle à l’esprit de Jean Gol (voir l'extrait vidéo du Journal). "Ce qui est troublant dans la communication d’Olivier Maingain, c’est la forme. C’est d’une violence inouïe. Le passage le plus violent est celui sur Jean Gol, je dirais qu’on est même quelque part dans une communication macabre", a indiqué Alain Raviart, spécialiste en communication.

"Plus qu’une animosité politique, il y a quelque chose entre les deux hommes. Ils ne s’aiment pas et leurs collaborateurs ne s’apprécient pas non plus (...)", a par ailleurs poursuivi le chroniqueur.



La réponse de Charles Michel magnifiquement jouée

Quant à la réponse apportée par le président du MR aux propos tenus par Olivier Maingain, elle a été excellente, selon Alain Raviart : "Charles Michel a balayé cette violence extrême d’un revers de la main en disant qu’il s’occupait de l’essentiel. C’est très bien joué parce que ça montre que lui, il travaille, qu’il est constructif et qu’il se positionne en homme d’Etat. Il remet Olivier Maingain en division deux et évite une guerre tribale en rendant coup pour coup. C’est magnifiquement joué car en évitant la guerre, Charles Michel est peut-être en train de sauver le MR. Olivier Maingain est un peu seul dans son coin", a encore analysé le chroniqueur.

Vos commentaires