En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: Di Rupo veut "aller le plus loin possible dans le confinement"

 
CORONAVIRUS
 

Le ministre-président wallon a discuté ce matin d'éventuelles nouvelles restrictions avec ses principaux ministres. Entre 12h30 et 16h, Elio Di Rupo a parlé en vidéoconférence avec le Premier ministre Alexander De Croo. A l'issue de cette réunion, les entités fédérées ont choisi d'harmoniser les mesures sanitaires dans tout le pays (à l'exception du couvre-feu).

Lors du comité de concertation qui se tiendra vendredi, la Wallonie "insistera pour qu'on aille le plus loin possible dans le confinement", a affirmé le ministre-président régional, Elio Di Rupo, mercredi, lors d'un nouveau débat au Parlement de Wallonie consacré à la crise sanitaire.

"Nous estimons que des mesures plus fortes allant vers un confinement plus élargi doivent être prises dans les tous prochains jours", a-t-il ajouté en rappelant que la Wallonie a pris "ses responsabilités" en décidant déjà de mesures additionnelles par rapport aux annonces du comité de concertation vendredi dernier. "Dans un monde idéal, il eut été préférable de communiquer ensemble. Mais nous ne vivons pas dans un monde idéal et nous avons pris nos responsabilités", a ajouté le ministre-président wallon avant de quitter le parlement régional pour participer à une réunion avec le fédéral et les autres entités fédérées.

Je plaiderai pour un confinement plus élargi, mais ça doit se faire dans le consensus. Je crois que c'est ce que demandent aussi nos concitoyens

"Nous avons déjà pris un certain nombre de mesures, du côté de la Wallonie et de Bruxelles, des mesures très importantes, notamment le fait de suspendre tous les cours universitaires et des Hautes écoles, de suspendre les cours en présence dans l'enseignement secondaire. Ce sont des pans de la société qui sont extrêmement importants. On est donc déjà très loin dans les mesures. Mais dans quelques minutes, j'aurai une réunion avec les autres ministres-présidents et le Premier ministre. Nous verrons ensemble ce qu'il convient de faire et je plaiderai pour qu'on puisse, au niveau de notre pays, avoir une attitude avec un confinement plus élargi, mais ça doit se faire dans le consensus. Je crois que c'est ce que demandent aussi nos concitoyens. Va-t-on y parvenir ? Je ne le sais pas. Il va falloir négocier, discuter.

Les sensibilités ne sont pas les mêmes, au sein du gouvernement flamand, au sein du gouvernement bruxellois, au sein du gouvernement wallon. Les réalités ne sont pas les mêmes non plus. Il faut reconnaitre que nous avons des situations extrêmement difficiles, notamment dans certaines provinces et certaines villes de Wallonie, et peut-être que d'autres pensent que les mesures actuelles peuvent suffire. En tout cas, notre demande, et je ne dis pas que nous allons y parvenir, est d'essayer durant une courte période, je dirais 3 ou 4 semaines, d'être extrêmement strict pour après connaître une période de soulagement", a déclaré le ministre-président wallon ce midi à RTL INFO.

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce mercredi 28 octobre ? 

 




 

Vos commentaires