En ce moment
 
 

Daerden délogé à Ans ? Le PS en réunion de crise

 
 

20 des 29 conseillers communaux ont signé mardi soir à Ans un pacte en vue de déposer une motion de méfiance à l'égard du Collège communal ansois, présidé par le bourgmestre en titre, le ministre des Pensions Michel Daerden (PS), a révélé ce matin "Ans Nouveau" dans un communiqué.

Suite à la motion de méfiance déposée à l'encontre du collège communal d'Ans, les échevins socialistes destitués sont en réunion ce mercredi après-midi à Ans. Une réunion de la fédération du PS de Liège devrait avoir lieu en soirée. "La situation était trop calme pour être honnête", déclare Yves Parthoens, le bourgmestre faisant fonction qui devrait céder sa place au socialiste Stéphane Moreau une fois la motion votée, sur le site du groupe Sudpresse.

"L'ancien collège effectuait beaucoup d'activités sur le terrain. Je ne suis pas certain que le nouveau aura la capacité de faire de l'aussi bon travail". Sur le même site, Julien Gauthy, ex-échevin des affaires sociales, assure après avoir lu le communiqué de presse faisant référence à la motion de méfiance qu'"il n'y a que des mensonges, là-dedans. Je ne m'attendais pas à cela. Je trouve que les dossiers avançaient bien et qu'un certain calme était revenu au sein du collège. Moreau a acheté certaines personnes pour former sa majorité".

Par ailleurs, Willy Demeyer, bourgmestre et président de la fédération du PS de Liège, a fait savoir par la voix de son porte-parole qu'il ne souhaitait pas faire de déclaration à l'heure actuelle. Walter Herben, le secrétaire communal d'Ans, se refuse également à tout commentaire. Les 20 conseillers communaux (PS, MR, cdH et RCA) sur les 29 que compte le conseil voteront ainsi lors du prochain conseil communal la révocation du collège, à l'instigation de l'échevin PS Stéphane Moreau, ancien bourgmestre ff.

La situation se dégrade depuis juin

Comment en est-on arrivé là ? La situation s'est détériorée en juin 2010 quand Michel Daerden a décidé de remplacer le bourgmestre ff, Stéphane Moreau, par Yves Parthoens, relançant ainsi les tensions qui règnent au sein de la fédération liégeoise du PS.

Tant la fédération que le collège communal ansois avaient lancé un appel à la sérénité mais mardi soir, une majorité de conseillers communaux (MR-PS-cdH-RCA) a décidé de renvoyer le boomerang en direction du "clan Daerden". Les signataires de la motion ont demandé qu'un conseil soit convoqué le plus rapidement possible pour permettre le vote de celle-ci.

Stéphane Moreau nouveau bourgmestre

"Demain, la gestion de la commune sera menée par une nouvelle équipe responsable et cela dans un climat apaisé", promet "Ans Nouveau". Le nouveau Collège, dans lequel sont écartés les quatre échevins "pro-Daerden" (Yves Parthoens, Jean-Louis Daerden, Jean-Claude Peeters et Julien Gauthy), se composera de 5 élus PS, deux MR (dont le président du CPAS, qui est actuellement Jean-Louis Daerden, le frère du ministre) et un élu RCA. L'écharpe mayorale reviendra à Stephane Moreau.

Le MR a dit ainsi vouloir "assurer la stabilité de la gestion communale", a affirmé le seul échevin MR dans l'actuel collège, Thomas Cialone. A ses yeux, un malaise était sensible depuis longtemps, mais il s'agissait d'un problème interne au PS. "Si nous souscrivons à la démarche de Stéphane Moreau, c'est parce qu'il a obtenu l'adhésion de la majorité des élus PS, 11 conseillers sur 18 l'ayant suivi", a ajouté Thomas Cialone, soulignant ainsi la rupture au sein du PS ansois. Un conseil communal sera convoqué rapidement, sans doute le 28 mars, pour permettre de voter la motion de méfiance. Contacté, le Parti socialiste n'avait pas encore réagi mercredi midi.




 

Vos commentaires