De Block revient sur ses attaques envers Francken: "Il a suivi la même politique que moi"

  • De Block revient sur ses attaques envers Francken après avoir repris ses fonctions: "Il a suivi la même politique que moi mais..."

  • Pascal Vrebos reçoit Maggie De Block

 

La ministre fédérale Maggie De Block (Open Vld), qui a hérité de la compétence de l'Asile et de la Migration exercée jusqu'il y a peu par l'ex-secrétaire d'Etat N-VA Theo Francken, était l'invitée de Pascal Vrebos ce dimanche.

"Je récupère aujourd'hui un département en crise. C'est le chaos", avait déclaré Maggie De Block après récupéré les dossiers gérés par Theo Francken.

"Theo Francken était-il un secrétaire d’Etat incapable ? Il vous a menacé de guerre totale...", a souligné Pascal Vrebos dans l'Invité ce dimanche.

"J’ai dit que c’était le chaos car il y a des familles dans les rues de Bruxelles devant le centre d'accueil du Petit-Château. Theo Francken a installé un filtre de 50 personnes par jour. Le Conseil d’Etat a maintenant évidemment conclu que c’était illégal", a-t-elle précisé.

Elle poursuit: "Un ministre doit évidemment respecter les lois en place et il y a le droit de demander l’asile. Cela ne veut pas dire qu’on peut avoir l’asile sans conditions mais il faut toujours avoir la possibilité de demander l’asile."

Maggie De Block opte pour une politique similaire à celle de Theo Francken, avec une communication différente.

"J’ai occupé ce poste dans le gouvernement Elio Di Rupo (ndlr: de 2011 à 2014). Ensuite, on voulait maintenir la même politique tout en faisant respecter les lois dans ce gouvernement et en respectant les traités internationaux. Theo a suivi la même route que moi sauf sur Twitter. Il a un caractère différent, sinon c’est la même politique. On est différents dans la façon de s’exprimer", a-t-elle conclu.

Vos commentaires