Décès d'un artisan du programme nucléaire de la Corée du Nord

(Belga) Un vétéran nord-coréen sanctionné pour son rôle présumé dans le développement du programme nucléaire et balistique de son pays est décédé, a annoncé l'agence officielle nord-coréenne mardi.

D'après KCNA, Ju Kyu Chang, "un universitaire et un professeur", est mort lundi à l'âge de 89 ans de "pancytopénie", une pathologie sanguine. Ju était un "aîné révolutionnaire qui a offert une contribution distinguée au renforcement des capacités de défense du pays", selon la nécrologie citée par l'agence. Il dirigea le ministère de la Défense chargé de la mise au point des armes atomiques et missiles balistiques nord-coréens. Il fut frappé en 2013 comme d'autres par des sanctions individuelles prises par le département américain du Trésor pour son rôle dans le programme nucléaire nord-coréen. Il supervisa le lancement de la fusée Unha 2 en 2009 au côté du dirigeant d'alors Kim Jong Il, a déclaré l'agence sud-coréenne Yonhap. Il joua également un rôle crucial dans le développement de deux fusées Unha 3 lancées en 2012 et prit sa retraite en 2015. Le pays pauvre et reclus a fait une priorité de son programme nucléaire, réalisant des avancées remarquables ces dernières années. Le Nord a mené six essais nucléaires et multiplié les tirs de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) de plus en plus réussis. En 2017, le Nord a assuré être devenu un Etat nucléaire à part entière, capable de monter une ogive nucléaire viable sur un ICBM pouvant atteindre le territoire continental des Etats-Unis. (Belga)

Vos commentaires