En ce moment
 

Les déclarations de Bart De Wever hier soir? "Des propos irréalistes"

Les déclarations de Bart De Wever hier soir?
De Wever, N-VA, Sans-papiers, Séjour illégal

Le président de la N-VA a présenté hier soir à la VRT plusieurs mesures radicales qui serviraient à poursuivre les personnes en séjour irrégulier en Belgique, comme confisquer leur smartphone. Mais la plupart de ses déclarations ne seraient pas réalistes.

Bart De Wever était invité jeudi soir sur le plateau de "Terzake". Il y a détaillé plusieurs mesures qui permettraient de poursuivre les individus en séjour illégal. L'homme fort de la N-VA voudrait par exemple emprisonner les sans-papiers. La législation prévoit en effet des peines pour infraction au séjour. Mais c'est irréaliste, parce que les petites peines de prison ne sont pas appliquées en Belgique faute de places et de budget. Et le même régime doit valoir pour tous les justiciables.


Saisir des téléphones portables

Autre mesure : le président de la N-VA préconise de confisquer les téléphones portables des migrants. Or ces téléphones ne sont pas des armes, la confiscation doit être justifiée sur le plan du droit. C’est donc là aussi irréaliste, d'autant que le simple fait d'avoir accès au contenu de ces téléphones vient de faire l'objet d'une loi qui a pris près de 2 ans à se concrétiser.

Sur le plan politique aussi, le président de la N-VA fait des effets de manche. Il pointe du doigt la majorité politique à la ville de Bruxelles, trop favorable à l'immigration à son goût. Il cite le PS, Ecolo, Défi. Or, à la ville de Bruxelles, c'est bien le MR, son partenaire de gouvernement, qui dirige avec le PS.

Bref, hier soir, il semble que Bart De Wever ne cherchait pas tellement à résoudre le dossier de la migration. Mais plutôt à faire parler de lui au beau milieu de la campagne électorale.

Vos commentaires