En ce moment
 
 

Défi dénonce: le nouveau gouvernement flamand veut réserver les maisons et terrains de la périphérie bruxelloise aux Flamands

Cet accord de gouvernement flamand "m'inquiète terriblement", expliquait ce matin la députée fédérale Défi Sophie Rohonyi. "C'est un accord du repli sur soi, du repli identitaire. Ce qui n'a rien d'étonnant puisque moi j'habite en périphérie (de Bruxelles, ndlr) et je vois à quel point la N-VA et les partis partenaires travaillent sur cette thématique-là."

Ce qui est prévu pour la périphérie bruxelloise dans l'accord flamand? Qu'ils vont réserver une part des terrains à bâtir ou des logements à vendre à ceux qui pourront prouver un lien avec la commune ou le Région flamande. "J'y vois le retour du décret "Wonen in eigen streek" ("Vivre dans sa propre région", ndlr) qui avait été annulé par la Cour constitutionnelle et donc on voit que là, à nouveau, certains politiques flamands n'ont aucune volonté de respecter l'État de droit, n'ont aucune volonté de respecter les décisions de justice. Et Défi, comme il l'a déjà fait, se donnera les moyens d'aller en justice contre toute dérive du gouvernement flamand à l'encontre de libertés fondamentales comme la liberté de circulation."

 

Vos commentaires