En ce moment
 
 

Démission du président du CCOJB: Sosnowski réclame un pas de côté à Rubinfeld

 
 
Le président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), Maurice Sosnowski, a présenté lundi sa démission lors d'un conseil d'administration, n'acceptant pas qu'un membre du comité directeur - en l'occurrence son prédécesseur Joël Rubinfeld - ait accepté une fonction dans un parti politique. M. Rubinfeld s'est engagé en politique dans les rangs du Parti populaire, dont il est l'actuel vice-président. Il figure comme premier suppléant sur la liste du PP à la Chambre dans la circonscription de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Pour le Dr Sosnowski, entré en fonction en mars dernier en prenant la succession de M. Rubinfeld, il n'est pas acceptable qu'un membre du comité directeur du CCOJB ait une fonction dans un parti politique. M. Rubinfeld, en tant que "past president", est en effet membre de droit du comité directeur. M. Sosnowski réclame "un pas de côté" qui n'est pas encore venu. "Cela n'a rien de personnel envers M. Rubinfeld, ni envers le parti populaire", a assuré Maurice Sosnowski à l'agence Belga. "J'aurais eu la même réaction envers n'importe quelle autre personnalité d'un autre parti", a-t-il ajouté. Dans l'attente d'une évolution du dossier, le 1er vice-président Henri Benkoski dirige le comité directeur du CCOJB. Cet organe n'a pas encore accepté la démission du médecin et professeur à l'ULB, et lui demande de revenir sur sa décision. Au CCOJB, certaines voix évoquaient mercredi une "accumulation de détails mineurs" qui ont poussé M. Sosnowski à présenter sa démission. De nouvelles réunions sont prévues les prochains jours. (MUA)

 

Vos commentaires