Des collaborations annoncées entre réseaux scolaires pour construire une école à Wavre

Des collaborations annoncées entre réseaux scolaires pour construire une école à Wavre

(Belga) La province du Brabant wallon a signé vendredi à Wavre l'acte d'achat d'un terrain de 2,61 hectares appartenant à la Société publique d'administration des bâtiments scolaires (SPABS) du Brabant wallon. Ce terrain acquis pour 900.000 euros servira à construire dans les années à venir une nouvelle implantation de l'Institut provincial d'enseignement technique (IPES) de Wavre, d'une capacité de 800 élèves. La parcelle jouxte l'athénée Maurice Carême et les deux pouvoirs organisateurs se sont déjà accordés sur des synergies, notamment l'utilisation d'une nouvelle salle de gym qui sera commune.

La nouvelle école à construire remplacera l'implantation de l'IPES quai aux Huîtres, dans le centre de Wavre, dont les bâtiments sont décrits comme "en fin de vie" par les responsables provinciaux. Cette implantation accueille actuellement 400 élèves et les nouveaux bâtiments permettront donc de doubler la capacité, et de créer de nouvelles filières. Au-delà de l'aspect immobilier, une convention a été conclue entre la province du Brabant wallon et la Fédération Wallonie-Bruxelles, pouvoirs organisateurs des deux établissements scolaires qui seront voisins directs dans quelques années. Le terrain vendu par la SPABS était initialement prévu pour une éventuelle extension de l'athénée et des collaborations sont prévues dans une convention pour éviter une concurrence en matière d'offre de formation, pour s'accorder sur le fonctionnement ainsi que sur la gestion de l'accès aux infrastructures. "Ce qui se passe aujourd'hui est symbolique et c'est aussi l'aboutissement d'une volonté d'agir avec pragmatisme, pour utiliser au mieux des espaces disponibles. On rapproche deux pouvoirs organisateurs pour développer des synergies: il serait idiot, par exemple, de construire deux cantines ou deux salles de gym alors qu'elle peuvent être utilisées en commun. Nous espérons que cette démarche servira d'exemple, en Brabant wallon et ailleurs, pour une meilleure utilisation des deniers publics", a précisé sur place André Flahaut, ministre du Budget de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Mathieu Michel, président du collège provincial du Brabant wallon, n'a pas fixé de date précise pour la construction de la nouvelle implantation scolaire. Mais il espère que celle-ci pourra être opérationnelle à la fin de la législature qui vient de débuter. (Belga)

Vos commentaires