En ce moment
 

Des Namurois inscrits à leur insu sur la liste du Parti Populaire: les élections invalidées? (vidéo)

COMMUNALES 2018

A Namur, on parle d’une possible invalidation des élections.

Ce scénario est-il possible? "En théorie oui", indique notre journaliste Christophe Clément présent sur place.

Tout est parti du témoignage de cinq habitants de la ville de Namur qui affirment avoir été inscrits à leur insu sur la liste du Parti Populaire (PP). Ces personnes croyaient avoir signé une liste de soutien à une candidature du PP afin de faire "plaisir à une connaissance". "Et puis elles ont constaté que leurs noms s’étaient retrouvés à leur insu sur la liste", explique Christophe Clément.

Une des victimes explique qu'elle et d'autres participants de son cours de zumba se sont ainsi retrouvés sur la liste namuroise du PP. Le cours est aussi fréquenté par une militante du parti dirigé par Mischael Modrikamen, qui figure en bonne place sur la liste. Celle-ci avait fait signer un document par plusieurs pratiquants il y a quelques semaines, affirmant qu'il s'agissait de parrainages destinés à lui permettre de se présenter.


La tête de liste PP se dit "abasourdi"

Ces habitants ont fait la découverte hier, et ont directement déposé plainte devant la police de Namur. "J’ai contacté Claude Gilles, la tête de liste du PP, qui se dit abasourdi. Il dit avoir constaté l’anomalie hier soir et il s’engage a porté plainte", précise notre journaliste.



Des résultats frappés de nullité?

Invalidation d’une partie du scrutin ou pas, c’est au gouverneur que reviendra la décision mais avant cela il faudra qu’un recours soit déposé par un des candidats ou une des listes devant l’administration wallonne. "Et seulement alors le gouverneur pourra statuer. Il est encore trop tôt pour parler d’une invalidation du scrutin", conclut Christophe Clément.

Le parquet se refuse quant à lui à commenter cette information le jour du scrutin. Les instances examineraient alors la proportionnalité de l'impact de l'éventuelle usurpation d'identité sur les résultats de la liste. Ces résultats pourraient être frappés de nullité, mais si l'impact est insignifiant sur le scrutin, ce dernier pourrait être validé.


Le PP interviendra si...

Le Parti populaire (PP) a annoncé dimanche que si des candidats s'étaient effectivement retrouvées sur la liste du parti à Namur sans leur consentement, il "prendra toutes les mesures à l'encontre des personnes à l'origine du problème". La formation politique réagit ainsi à l'information selon laquelle plusieurs personnes se seraient retrouvées candidates à leur insu.

Le PP affirme avoir les signatures de tous les candidats qui se sont présentés sur sa liste namuroise. "Nous confirmons, après vérification, que notre tête de liste à Namur est en possession des signatures individuelles des 47 candidats de la liste, tant sur l'acte de présentation de la liste, que sur l'engagement individuel comme candidat de respecter les principes démocratiques et sur l'engagement de rentrer un relevé des frais de campagne, conformément à la loi", indique la direction du PP. Soulignant que chaque candidat a dû signer trois textes pour concourir au scrutin de dimanche, le parti dirigé par Mischaël Modrikamen estime qu'il "est difficile de croire que ces candidats auraient pu ignorer la nature de leurs engagements en signant ces documents".

Le parti conclut que si ces personnes s'étaient effectivement retrouvées sur la liste sans leur consentement, il prendra "toutes les mesures à l'encontre des personnes à l'origine du problème". Selon L'Avenir et Sudpresse, six personnes ont découvert être candidates à leur insu. Les "candidats", dont plusieurs suivent un cours de zumba, soupçonnent une autre participante, située en bonne place sur la liste PP, de les avoir inscrites sans les avertir. Les victimes ont déposé plainte à la police.

> VOIR LES RÉSULTATS EN TEMPS RÉEL DANS LA COMMUNE DE VOTRE CHOIX

Vos commentaires