Didier Reynders dénonce les "insinuations crapuleuses" dont il a fait l'objet

Didier Reynders dénonce les

(Belga) Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a dénoncé des "insinuations crapuleuses" proférées à son égard depuis plusieurs mois par des membres de la commission d'enquête parlementaire Kazakhgate, dont le rapport final a été voté jeudi à la Chambre.

"Je ne vise pas une formation politique mais un certain nombre d'acteurs. Vouloir systématiquement nuire à des personnes, c'est inacceptable", a déclaré M. Reynders sur le plateau de l'émission Jeudi en prime de la RTBF. "Je me suis exprimé sous serment dans cette commission. Ceux qui se lancent dans des insinuations le font sans serment", a poursuivi le ministre. "Ce n'est pas facile à vivre de voir les même insinuations répétées, sans le moindre élément de preuve", a-t-il insisté. "Certains ont voulu avoir une audience médiatique à mes dépens", a-t-il encore ajouté, tout en refusant de nommer des personnes. Parfois cité dans la presse, le ministre Reynders, installé aux Finances à l'époque des faits du Kazakhgate, ne se voit rien reprocher dans le rapport final de la commission d'enquête parlementaire. Plusieurs députés de l'opposition ont toutefois émis des doutes sur le rôle qu'il aurait pu jouer dans cette affaire. (Belga)

Vos commentaires