Drogenbos première commune flamande à adopter la motion contre les visites domiciliaires

Drogenbos première commune flamande à adopter la motion contre les visites domiciliaires

(Belga) Une motion s'opposant au projet de loi établissant des perquisitions à domicile en vue d'arrêter les personnes en séjour illégal a été votée de manière quasi unanime au conseil communal de Drogenbos de février. Drogenbos est ainsi la première commune de Flandre à l'avoir adoptée, indique lundi Nahyd Meskini, échevine U. F. (Union des Francophones) des Affaires juridiques et sociales qui avait proposé la motion.

"Drogenbos est la première commune de Flandre à adopter cette motion et l'U.F. compte bien la propager auprès d'autres élus communaux siégeant en région flamande. Je refuse en effet l'idée de voir les habitants de Drogenbos se faire perquisitionner pour cause de solidarité sur base de soupçon ou de dénonciation", indique Nahyd Meskini. La motion a largement été soutenue par la majorité du bourgmestre, Alexis Calmeyn, qui a également insisté sur l'importance de la préservation du respect de la vie privée des habitants, a précisé l'échevine. (Belga)

Vos commentaires