Drogue à Anvers: Kris Peeters critique les propos de Bart De Wever

Drogue à Anvers: Kris Peeters critique les propos de Bart De Wever

(Belga) Rival du bourgmestre d'Anvers Bart De Wever (N-VA) aux prochaines élections communales, le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters a critiqué jeudi la manière dont ce dernier a rejeté sur les Pays-Bas les problèmes de drogue à Anvers.

"Il n'y a aucune preuve selon laquelle les problèmes actuels seraient liés à la politique (néerlandaise) de tolérance pour le cannabis", a affirmé M. Peeters dans un communiqué. Bart De Wever avait estimé mercredi que l'Europe avait hérité d'une dette des Pays-Bas, parce que le trafic de cocaïne se déplace de Rotterdam vers d'autres ports, comme celui d'Anvers. Il avait lié le crime organisé à la politique de tolérance néerlandaise. La métropole anversoise est en proie ces derniers mois à une augmentation de la violence urbaine liée au trafic de drogues, en dépit de l'annonce d'une stratégie policière plus agressive contre le phénomène. Pour Kris Peeters, l'analyse de Bart De Wever est "très exagérée" et ne sert qu'à rejeter la faute sur d'autres. "Le cannabis est un problème, mais il serait contre-productif de le mêler d'un seul geste à la violence actuelle liée à la cocaïne", a-t-il ajouté. M. Peeters a en revanche plaidé pour davantage de coopération avec les Pays-Bas, une augmentation des contrôles et pour chercher à toucher les trafiquants "au portefeuille", en renforçant les saisies et confiscations de patrimoine. (Belga)

Vos commentaires