En ce moment
 
 

Ecolo dit "bravo Paul Magnette" et plaide pour un changement profond du texte du CETA

  • Zakia Khattabi (Ecolo), "à 100% derrière Paul Magnette"

  • Combien de temps la Wallonie peut-elle continuer à bloquer l

  • Khattabi dénonce: "Le gouvernement récupère quelques centimes mais laisse des milliards de fraude fiscale"

 
 
 

Zakia Khattabi, la coprésidente d’Ecolo, était l’invitée de la rédaction de Bel RTL ce matin. Elle s’est exprimée sur le CETA, a applaudi la résistance de la Wallonie et a dit espérer que le report de la signature ne soit pas « que » de 10 jours, car il faudra plus de temps pour changer le texte du traité.

"Nous sommes satisfaits de l’écho de la mobilisation de la société civile au sein de nos parlements et du fait que l’exécutif wallon a décidé d’entendre l’opinion de 72% des francophones", a expliqué Zakia Khattabi à Martin Buxant. "Sur le processus et la procédure, je continue à soutenir le gouvernement wallon. Nous sommes derrière Paul Magnette à 100%."


Pour une réouverture des négociations sur le texte de l’accord

"Aujourd’hui je lance un appel. J’entends qu’il y a un report du sommet, c’est très bien. Mais j’espère que ce n’est pas un report de 10 jours. Je pense que si on veut vraiment rouvrir la discussion sur le CETA, il faut qu’on puisse prendre le temps", a-t-elle déclaré. "Le CETA, ça dépasse l’enjeu du CETA et de la Wallonie. C’est un enjeu démocratique et c’est un enjeu de gouvernance et de régulation économique et financière. Il faut qu’on puisse intégrer dans le traité lui-même et pas dans des textes en annexe dont on ne connait pas le poids juridique pour imposer des normes sociales et environnementales à la hauteur."

Si la Wallonie finit par plier sous les notes interprétatives, Ecolo serait très déçu: "Si ce n’est pas intégré dans le CETA, si ce n’est pas contraignant, je n’y crois pas", a-t-elle lancé.

Enfin, à la question de savoir combien de temps la "petite" Wallonie peut bloquer des centaines de millions d’Européens, elle a répondu par une autre question : "Trouvez-vous normal que le Grand-Duché du Luxembourg, fort de 700.000 habitants, continue à bloquer sur la levée du secret bancaire ? La Wallonie a la légitimité démocratique pour elle", a-t-elle rappelé.


 




 

Vos commentaires