En ce moment
 

Ecolo réagit au budget fédéral: "Où sont les investissements pour relever les défis climatiques et énergétiques?""

Le gouvernement réuni en comité restreint est parvenu à boucler un accord dans la nuit de lundi à mardi. "Agreement" a tweeté le Premier ministre Charles Michel un peu avant 1h. L'accord inclut le budget 2019, le "deal pour l'emploi", l'indemnisation des coopérants d'Arco à laquelle est liée la privatisation partielle de Belfius, ainsi que la venue d'un 4e opérateur mobile sur le marché des télécoms en Belgique.

"Le Gouvernement fédéral envoie la note aux générations futures" a réagi Ecolo par communiqué. "Le Gouvernement Michel continue de nier que certaines de ses estimations budgétaires ne tiennent pas la route (par exemple : caractère structurel des versements anticipés Isoc, nouvelles recettes fiscales,…) et, par conséquence, va envoyer la facture aux prochaines législatures et générations futures", jugent les verts.

"L'accord sur l'emploi, par exemple, se fait budgétairement et symboliquement au détriment des plus fragiles. Si certaines mesures concernant les métiers en pénuries sont intéressantes, notamment en termes de formation ou de mobilité professionnelle, la dégressivité accrue des allocations de chômage reste scandaleuse alors qu'on sait à quel point le marché de l'emploi actuel est difficile", commentent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez, coprésidents d'Ecolo..

"Les grands absents de ces négociations sont finalement toujours les mêmes : où sont les mesures pour diminuer le nombre d'embouteillages et favoriser la mobilité? Où sont les investissements pour relever les défis climatiques et énergétiques ? Où est la vision pour une société plus inclusive et plus juste ? Où est la lutte contre la grande fraude fiscale et les mesures pour plus de justice fiscale ? Il faudra manifestement attendre 2019 et les élections fédérales pour, on l'espère, changer durablement de cap...", concluent Zakia Khattabi et Patrick Dupriez.

Vos commentaires