En ce moment
 
 

Elections 2010: les élections ont failli être "menacées" à cause d’une panne

 
 

C’est le chaos total après une panne informatique, selon les différentes greffes du pays. Un serveur mail est hors service ce qui retarde la composition des bureaux de vote. Mais Stefaan De Clerck explique ce matin que tout est rentré dans l'ordre. Les élection pourront donc se tenir dans les temps.

La préparation des élections le 13 juin est quasiment à l'arrêt, écrit Het Laatste Nieuws ce vendredi. Le serveur mail central est en effet hors service, ce qui a pour conséquence que le personnel des justices de paix ne reçoit plus les mails des présidents et assesseurs désignés. Personne ne sait donc quels présidents et assesseurs ont confirmé leur présence ou non.

 

"Sans bureaux de vote complets, on ne peut pas tenir d'élections"

Selon la loi, la composition des 15.000 bureaux de vote doit être terminée début juin. "Mais arriverons-nous à tenir ce délai? Personne ne le sait", indique-t-on aux greffes du pays. "De nombreux présidents et assesseurs nous ont sans doute indiqué par mail qu'ils ne seraient pas disponibles. Mais nous ne le savons pas et s'il s'avère que nous ne pouvons pas récupérer nos mails une fois la panne résolue, les élections seront vraiment menacées. Car sans bureaux de vote complets, on ne peut pas tenir d'élections."

Un serveur vieux de 10 ans pas prévu pour un trafic de 15.000 boites mail

Le SPF Justice espère résoudre le problème vendredi. Le serveur a dix ans et est usé jusqu'à la corde. Il n'est pas du tout prévu non plus pour supporter le trafic mail des 15.000 membres du personnel. Le département promet un nouveau et "grand" serveur pour le second semestre.

 

Le problème est résolu

Les problèmes qu'a rencontrés le serveur électronique de la justice ces derniers jours ont été résolus, a indiqué ce vendredi le ministre de la Justice Stefaan De Clerck sur les ondes de Radio 1. D'autres canaux de communication (poste, fax, téléphone) sont toujours là, a fait observer le ministre, qui reconnaît cependant la vétusté du système électronique. Ce dernier a été réparé et tout est rentré dans l'ordre ce vendredi matin, a-t-il assuré, ajoutant que les courriers électroniques des derniers jours n'ont pas été perdus.

Le nouveau système de courriers électroniques pour les 8.000 employés de la justice doit être opérationnel à l'automne, a rappelé le ministre.





 

Vos commentaires