Elections 2018 - Le cdH dévoile ses treize priorités pour les communales en Cité ardente

(Belga) Le cdH à Liège, partenaire de majorité du PS depuis une trentaine d'années, a dressé ses 13 priorités en vue des élections communales du 14 octobre prochain. Créer 1.000 logements par an en privilégiant la rénovation du bâti existant, consacrer 5 millions d'euros à la mobilité douce ou encore instaurer des Etats généraux du commerce sont quelques-unes des "idées audacieuses" du parti pour Liège, ont indiqué mardi Carine Clotuche, conseillère communale, et Benjamin Bodson, juriste de 27 ans, qui mènent la liste.

Le cdH à Liège mise sur la jeunesse en vue des prochaines élections, tout en s'appuyant sur l'expérience. C'est ainsi que la ministre francophone des Affaires sociales, Alda Greoli, occupe la 9e place et que les députés Michel de Lamotte (fédéral) et Benoît Drèze (wallon) sont respectivement positionnés aux 8e et 10e places. Quant à l'échevin sortant Michel Firket, il pousse la liste. Parmi les 13 "idées audacieuses pour Liège", on relève également la volonté de créer une ville "Zéro retard" en matière de services à la population en numérisant les démarches administratives et "Zéro déchet" en ayant davantage recours aux circuits de recyclage. En faveur des aînés et de la petite enfance, le cdH liégeois ambitionne également, d'une part, de débloquer des moyens pour procéder à des aménagements au domicile de personnes en perte d'autonomie souhaitant rester chez elles et, d'autre part, de créer 250 nouvelles places en crèche en renforçant les collaborations avec le secteur associatif. "A Liège, après déduction des subsides et interventions des parents, une crèche coûte en moyenne à la Ville 15.000 euros par place et par an alors qu'à Verviers, grâce au partenariat avec le secteur associatif, ce coût est de 1.800 euros", a souligné le député wallon Benoît Drèze. Un autre objectif, bien que moins populaire, est de rendre tout l'hyper-centre semi-piéton et à basses émissions en donnant priorité à la mobilité douce. La création d'un pass de 72 heures donnant accès aux musées et transports en commun afin d'encourager davantage les city-trips en Cité ardente ainsi que l'organisation de Jeux olympiques liégeois, comme vecteur de promotion du sport et de rassemblement, font également partie des projets avancés. (Belga)

Vos commentaires