En ce moment
 

Elections2019 - Congrès programmatique du MR à Bruxelles: l'actualité du parti évoquée en filigranes

Elections2019 - Congrès programmatique du MR à Bruxelles: l'actualité du parti évoquée en filigranes

(Belga) Le MR a lancé jeudi soir le processus de participation de ses militants à la définition de son programme à Bruxelles. Comme en Wallonie, les propositions du parti sont ouvertes à des amendements jusqu'à l'arrêt du programme définitif de la formation libérale, fin mars. L'actualité interne du parti a été abordée au détour d'une question d'un militant dans le débat organisé avec les chefs de file.

Comme il l'avait fait dimanche lors du congrès wallon, le Premier ministre et président du parti, Charles Michel a mis en exergue les trois engagements fondateurs de la campagne du MR: la "stabilité" du pays, face à la menace séparatiste, la prospérité via la poursuite de réformes économiques et sociales, et le recul de la menace climatique. Le congrès programmatique de jeudi soir a permis aux participants de poser de nombreuses questions à leurs principaux chefs de file pour Bruxelles et la périphérie: le président régional, Didier Reynders, la future tête de liste régionale Françoise Schepmans, le chef du groupe au parlement bruxellois, Vincent De Wolf, futur deuxième, et la ministre fédérale Sophie Wilmès, présidente du MR en périphérie. On a remarqué la présence, dans l'Auditorium du Musée des Beaux Arts où était organisé le rassemblement, d'Ameyric de Lamotte et de Victoria de Vigneral, deux jeunes mandataires communaux qui ont critiqué ouvertement, sur le plan éthique, la passation de pouvoir à sa tête entre Olivier Chastel et Charles Michel. Certains y ont vu les prémisses de l'annonce d'un passage sur la liste dissidente qu'emmènera Alain Destexhe, mais celui-ci a assuré mercredi que cette prise de position n'avait pas été concertée. Au détour de deux questions de la salle, il fut question de la "situation politique du parti". Vincent De Wolf et Didier Reynders n'ont émis aucun jugement sur les intentions d'Alain Destexhe. Ils ont mis en avant les valeurs portées par le MR. "Un libéralisme à visage humain, ouvert, dans le respect des règles et responsable à l'image des valeurs défendues par notre Premier ministre à l'occasion du Pacte de Marrakech, a dit le premier. "Un parti d'expérience fondé sur des valeurs autour de l'état de droit et des droits de l'homme, créatif, innovant, proposant des projets concrets répondant aux préoccupations des populations plus âgées mais aussi plus jeunes qui se mobilisent pour les grandes causes", a souligné le second. (Belga)

Vos commentaires