En ce moment
 

Elio Di Rupo dévoile ses cartes: voici sa coalition préférée pour diriger le pays et les régions

Le président du PS Elio Di Rupo a une coalition préférée en vue des élections législatives de 2019: une alliance PS-Ecolo-Défi, déclare-t-il lundi dans Le Soir. Il répond ainsi à la volonté du MR d'exclure le PS et de reconduire les majorités actuelles (avec le cdH en Wallonie et la Suédoise au fédéral, NDLR). Il a précisé ses propos au micro de notre journaliste Justine Sow.

Le président socialiste annonce très clairement la couleur pour les élections fédérales de 2019. Il envisage une collaboration avec les Verts et Défi, qu’il appelle "la coalition du progrès". "Je pense très sincèrement que par rapport au désastre que représente le gouvernement (fédéral, ndlr) MR-NVA, et aussi MR-cdH à la Région wallonne, il faut une alternative", estime Elio Di Rupo, président du parti socialiste. "Le parti sérieux qui représente l'alternative, d'abord, c'est le PS. Mais le PS, seul, ne fait pas une coalition. Je plaide pour qu'il y ait cet axe de progrès, avec Ecolo et Défi". 

Interrogé sur l'impossibilité de collaborer avec le cdH, après que le président humaniste Benoît Lutgen a écarté les socialistes de la majorité wallonne en 2017, Elio Di Rupo exprime son inimitié pour ce parti, sans sourciller. "Je ne vais pas commencer à évoquer un cdH qui dit 'Je suis bien avec le MR, je me sens bien avec le MR'. Eh bien dans ce cas qu'il reste avec le MR"

Vos commentaires