En ce moment
 
 

En 11 jours, le PTB a déjà récolté 40.000 signatures pour la pension minimum à 1.500 euros

En 11 jours, le PTB a déjà récolté 40.000 signatures pour la pension minimum à 1.500 euros

La campagne du PTB pour la pension minimum à 1.500 euros a permis de récolter 40.000 signatures jusqu'ici, a déclaré samedi le chef de groupe PTB à la Chambre, Raoul Hedebouw. L'objectif est d'atteindre les 100.000 signatures et forcer le parlement fédéral à débattre d'une loi d'initiative citoyenne.


L'opération a été lancée le 11 septembre à la Tour des Pensions, à côté de la gare du Midi à Bruxelles. Samedi, le Patri du travail de Belgique a fait campagne à Bredene lors de la Fête de la Solidarité Manifiesta, un festival organisé par Médecine pour le Peuple et l'hebdomadaire Solidaire. Pour Raoul Hedebouw, une pension à 1.500 euros nets signifierait une véritable amélioration par rapport à la situation actuelle. Aujourd'hui, le montant moyen des pensions pour un homme est de 1.240 euros et de 989 euros pour une femme. "Dans un des pays les plus riches du monde, c'est un scandale", selon lui. Le parti a calculé que la mesure coûterait 2,2 milliards d'euros par an et jusqu'à 2,8 milliards si elle est étendue aux indépendants. Le PTB voudrait financer cette dépense supplémentaire par la "taxe des millionnaires" sur les revenus très élevés qu'il préconise et par l'intensification de la lutte contre la fraude fiscale. Le PTB a créé un site internet www.1500net.be où les partisans de la mesure peuvent signer la pétition

Vos commentaires