En 20 ans, Child Focus a lancé plus de 2.300 campagnes d'appels à témoins

En 20 ans, Child Focus a lancé plus de 2.300 campagnes d'appels à témoins

(Belga) La Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités est née le 31 mars 1998, à la suite de l'affaire Dutroux. En 20 ans d'existence, Child Focus a traité pas moins de 67.913 dossiers et lancé plus de 2.300 campagnes d'appels à témoins, indique-t-elle jeudi.

Child Focus dispose d'une ligne d'appel d'urgence - 116 000 -, active 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. En 20 ans, la Fondation a reçu 885.466 appels. "Aujourd'hui, nous sommes à une moyenne de 20.000 appels par an", précise une porte-parole. Auparavant, le numéro était le 110, qui comptabilisait plus de 35.000 appels par an. Un chiffre "gonflé" par les confusions avec le 101 (numéro d'urgence pour la police) et beaucoup d'appels blancs, souligne-t-elle. La Fondation a traité 67.913 dossiers dont 21.360 fugues, 6.003 enlèvements parentaux internationaux, 10.488 disparitions de mineurs étrangers non accompagnés, 468 enlèvements par un tiers connu et 55 enlèvements par un tiers inconnu. Child Focus a également traité 23.767 signalements de matériel pédopornographique présumé et est intervenue à 1.380 reprises dans des cas d'exploitation sexuelle de mineurs d'âge. En 20 ans, la Fondation a contribué à retrouver plus de 20.000 enfants. Elle a par ailleurs mené plus de 2.300 campagnes d'appels à témoins. "Ce nombre comprend les campagnes d'affichage publiques et celles de vignettage, qui sont des campagnes de recherche discrètes", explique une porte-parole. Lors de ces dernières, des vignettes sont distribuées "à des personnes de confiance, en contact avec de nombreux citoyens: contrôleurs de train, chauffeurs de taxi, agents de prévention...". A l'avenir, Child Focus veut se concentrer davantage sur la prévention des disparitions et de l'exploitation sexuelle. Elle mène déjà des actions de prévention et de sensibilisation, notamment dans les écoles primaires. Child Focus fêtera, avec 350 invités, son 20e anniversaire ce jeudi au château de Genval, là où 25 parents d'enfants disparus ou assassinés ont signé la charte de Genval, acte fondateur de l'organisation. (Belga)

Vos commentaires