En ce moment
 

En Wallonie, communes et CPAS vont pouvoir développer leurs synergies

(Belga) La majorité wallonne - seule présente à la séance plénière du Parlement de Wallonie mardi soir après que l'opposition eut quitté les bancs de l'institution en raison de son opposition au décret-programme - a approuvé les projets de décret visant à favoriser le rapprochement entre communes et CPAS.

L'objectif de ces textes, portés par la ministre Valérie De Bue (MR) et déjà approuvés par le gouvernement wallon le 29 mars dernier, est de développer un cadre permettant de faciliter les synergies, "en ciblant à la fois des économies d'échelle et la performance de l'administration, dans une optique de bonne gouvernance locale", avait précisé la ministre en commission. Dans ce cadre, les communes seront notamment encouragées à opérer des fusions internes comme externes, ce qui pourra conduire à la création de services communs de support (services informatiques, services d'achats et de maintenance, ressources humaines...) entre communes, CPAS et régies communales. Communes et CPAS auront aussi la faculté de nommer un directeur général adjoint commun à la tête de certains services mis en commun. Ils devront en outre se doter d'un programme stratégique transversal propre et concerté, un système déjà appliqué, aujourd'hui, dans 24 communes pilotes. En juin dernier, en visite à Braine-l'Alleud - une de ces communes-pilotes - la ministre De Bue avait souligné que ce décret permettait de pousser fort loin les synergies sur base volontaire sans toutefois parler de fusion, une telle opération étant de la compétence des autorités fédérales. (Belga)

Vos commentaires