Enfants nés de mères belges en Syrie: le gouvernement belge va faire appel

Enfants nés de mères belges en Syrie: le gouvernement belge va faire appel

Le gouvernement va faire appel "dans les prochains jours" de la décision le contraignant à rapatrier six enfants de Syrie, a affirmé dimanche sur VTM la ministre en charge de l'Asile et de la Migration, Maggie De Block. Un juge des référés de Bruxelles a décidé mercredi dernier de contraindre l'Etat belge à procéder au rapatriement de six enfants de Syrie. Ils se trouvent actuellement dans le camp de réfugiés d'Al-Hol, au Kurdistan. Il s'agit de la deuxième décision du juge des référés dans ce dossier, qui concerne deux mères originaires de Borgerhout (Anvers), Tatiana Wielandt, 26 ans, et Bouchra Abouallal, 25 ans.

Le gouvernement va faire appel. Il va néanmoins évaluer ce qui peut être fait pour ces enfants, qui ne sont pas responsables d'être nés dans de telles conditions, affirme Mme De Block. Quant aux mères, "c'est une autre histoire". "Elles ont été condamnées en Belgique et ont participé activement à la préparation d'attaques terroristes. Nous allons devoir analyser les risques sans complaisance", a conclu la ministre.

Vos commentaires