En ce moment
 
 

Enseignement: il manque toujours 15 millions d'euros

 
 

Les syndicats francophones sont satisfaits de la décision prise jeudi par le gouvernement de la Communauté française réuni en conseil restreint à Namur concernant les mesures d'encadrement différencié dans l'enseignement. "Robin des Bois" a été mis à la trappe, 10 millions d'euros supplémentaires ont été trouvés mais il manque toujours 15 millions, rappelle Roland Lahaye, représentant permanent de la CSC-enseignement.

Les 10 millions d'euros supplémentaires proposés par la ministre de l'Enseignement, Marie-Dominique Simonet, c'est bien "mais ce ne sera jamais suffisant", ajoute Roland Lahaye. En 2009, la ministre avait déjà pu dégager 15 millions sur les 30 millions revendiqués par les syndicats de l'enseignement et jeudi, le gouvernement de la Communauté française est allé rechercher 10 millions pour le financement des mesures. "On reste sur nos gardes car il manque toujours 15 millions d'euros et d'où ils viendront, cela reste un point d'interrogation." La CSC, au nom des syndicats francophones, se dit tout de même satisfaite que la proposition de mesure "Robin des Bois" soit enfin oubliée. Ce projet de décret prévoyait que les écoles ne connaissant pas ou peu de problèmes financiers cèdent une partie de leurs moyens à celles qui se trouvent en difficultés.





 

Vos commentaires