En ce moment
 
 

Erdogan en Belgique: les services de sécurité belges et turcs en seraient venus aux mains

Erdogan en Belgique: les services de sécurité belges et turcs en seraient venus aux mains
 
 

Ce dimanche et lundi, le président turc, Recep Erdogan, était en visite en Belgique. Une visite qui aurait vu les services de sécurité belges et turcs se friter.

La visite du président Turc Recep Tayyip Erdogan en Belgique pendant deux jours aura fait des remous. Deux altercations auraient éclaté entre les services de sécurité belges et ceux du président turc. Environ 3.000 personnes s’étaient rassemblées place Stéphanie pour accueillir, dimanche à 19H00, le président de la république de Turquie. Le premier couac se serait produit à ce moment-là. D’après nos confrères de la RTBF une "altercation musclée" a eu lieu entre des policiers belges et la garde rapprochée de Recep Erdogan.


"Manque de respect"

Le lendemain, lundi, le président turc s’est rendu à l’Institut Egmont à Auderghem afin de prononcer un discours. Au moment de la reconnaissance des lieux et de la vérification des normes de sécurité, une seconde échauffourée se serait produite entre les deux parties. Les deux services de sécurité ont estimé que cette tâche leur revenait. Le ton serait rapidement monté jusqu’à en venir aux mains. Un agent du service protection VIP belge aurait reçu un coup de coude d’un garde du président Erdogan. L’agent turc aurait alors été plaqué au sol avant que les esprits finissent par se calmer. 

D’après la Sûreté de l’État, jointe par la RTBF, la situation fut "difficile, voire tendue." Il aurait été question de "manque de respect" toujours selon la « Sûreté de l’État ».


 




 

Vos commentaires