En ce moment
 

Euro d'athlétisme - Kevin Borlée aux côtés de son frère Jonathan sur le podium du 400m: "Indescriptible"

(Belga) Kevin Borlée a décroché la médaille d'argent, juste devant son frère jumeau Jonathan, de la finale du 400m des championnats d'Europe d'athlétisme de Berlin vendredi. Les deux frères auront donc l'opportunité de monter pour la première fois ensemble sur un podium d'un grand championnat dans l'épreuve individuelle. "C'est un sentiment indescriptible", a confié Kevin Borlée.

Après une saison compliquée et marquée par les blessures, Kevin et Jonathan, peuvent enfin profiter d'un résultat obtenu grâce à un travail acharné. Si Kevin a remporté la médaille d'argent, Jonathan a de son côté obtenu le bronze, sa première médaille lors d'un grand championnat. "Ça faisait longtemps que je courrais derrière cette médaille", a-t-il confié après sa course. "J'ai souvent terminé à la quatrième place dans le passé. Et désormais je monte sur le podium avec mon frère. C'est formidable", a poursuivi le recordman de Belgique du 400m. "C'est dingue, ça faisait tellement longtemps qu'on attendait un truc pareil. Et en plus après une saison comme celle qu'on a connu", a de son côté déclaré Kevin Borlée, récent médaillé d'argent du 400m avec un temps de 45.13. "Malgré le couloir 1, je savais que c'était possible et j'ai continué à y croire. Je suis resté concentré tout au long de ma course". Une saveur d'autant plus particulière que son frère, Jonathan, a lui aussi décroché une médaille en réalisant un temps de 45.19. "On était nerveux avant la course mais on sentait qu'il y avait une possibilité de faire quelque chose ici à Berlin", a poursuivi Kevin. "On est tous les deux présents sur le podium et on l'a fait au bon moment. C'est un soulagement énorme. C'est la dixième saison qu'on preste au top niveau. C'est une saveur incroyable de pouvoir monter sur le podium ensemble. C'est un sentiment indescriptible", a conclu Kevin Borlée. Leur entraîneur et papa, Jacques Borlée, s'est lui aussi montré très satisfait après la course de ses fils. "Je passe une semaine fantastique. Et pourtant on a vécu une saison extrêmement difficile. Il y a un mois nous n'étions pas encore sûr que Jonathan puisse participer à l'Euro. Le stage de préparation leur a permis de se libérer", s'est réjouit Jacques Borlée au micro de la RTBF. (Belga)

Vos commentaires