En ce moment
 

F-16: l'opposition veut à nouveau entendre l'ex-chef de cabinet de Steven Vandeput

(Belga) L'opposition a demandé mercredi à entendre à nouveau l'ex-chef de cabinet du ministre de la Défense, Claude Van de Voorde, à la suite d'un mail brandi en commission de la Chambre par le député Dirk Van der Maelen (sp.a).

Le député a jeté une nouvelle fois le doute sur la procédure de remplacement des F-16. Le courriel remonte au mois septembre. Selon son auteur, les fondements d'une éventuelle décision de remplacement sont insuffisants et il faut attendre les résultats d'une étude. Ce courriel était adressé à l'ex-chef de cabinet du ministre, Claude Van de Voorde. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, était mis en copie. Le ministre a dit ignorer l'existence de ce mail, qu'il n'a pas retrouvé. Il a également rappelé que le lieutenant-général Vandevoorde n'officiait plus à son cabinet à ce moment. Il a voulu prendre connaissance du document mais le député s'y est refusé pour protéger sa source, dit-il. "Ce sont des procès d'intention", a lancé M. Vandeput à M. Van der Maelen. Une partie de l'opposition estime pourtant que la confiance est rompue. "Nous avons été trompés, la population a été trompée ainsi que vos partenaires de majorité", a répondu le député. L'opposition souhaite entendre M. Van de Voorde, sous serment cette fois-ci. Une option qui n'est toutefois pas possible puisqu'il s'agit d'une commission ordinaire et non d'une commission d'enquête, a rappelé la présidente Karolien Grosemans(N-VA). Du côté socialiste, cette éventualité est sérieusement envisagée. "Ne faudrait-il pas une commission d'enquête? Sans cela, on n'y verra pas clair. La confiance est complètement rompue", a souligné Julie Fernandez-Fernandez (PS). (Belga)

Vos commentaires