En ce moment
 
 

Faut-il passer sous silence les faits impliquant des migrants? La réponse de Louis Michel (vidéo)

Dans l’émission C’est pas tous les jours dimanche, le député européen MR Louis Michel estime qu’il ne faut pas nourrir des sentiments anti-migrants.

"On exagère en mettant ces faits en exergue, ou il y a un vrai problème qui se profile ?", demande Christophe Deborsu au ministre d'Etat Louis Michel: "Non, je pense que les faits doivent être informés, mais il y a un pas à aller vers une sorte de généralisation et donc ça ne peut que nourrir, malheureusement un sentiment malsain dans l’opinion des gens. Il est évident qu’on généralise à partir de ça".

Faut-il dès lors le dire ? Louis Michel pense que si, mais avec prudence: "Je ne pense pas qu’il faille faire de ça un élément de focalisation. Bien entendu qu’il faut le dire, il ne faut pas cacher des informations de ce type là, mais il faut quand même le faire avec prudence de manière à ne pas éveiller, susciter ou nourrir des sentiments anti-migrants. Ça, on en voit tous les jours. Aujourd’hui je suis tout à fait frappé de constater qu’on ne rappelle pas assez souvent que les migrants sont des gens qui fuient la guerre, qui fuient les exactions de toutes sortes, qui fuient les terroristes, ce sont les victimes." 

Vos commentaires