Fêtes de Wallonie - La Wallonie et les Hauts de France signent une convention de collaboration renforcée

(Belga) Willy Borsus, le ministre-président wallon, et Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, région invitée d'honneur, cette année, des Fêtes de Wallonie qui se déroulent ce week-end à Namur, ont signé ce samedi une convention de coopération renforcée dans des domaines tels que l'aménagement du territoire, la mobilité ou encore l'emploi.

Les deux Régions y réaffirment notamment leur volonté de voir aboutir le projet Seine-Escaut - côté belge - et le canal Seine-Nord Europe - côté français - afin que les bassins industriels de la Seine et de l'Escaut puissent enfin être reliés par une voie d'eau permettant la navigation des bateaux à conteneurs. "Un projet central et stratégique" tant pour la Wallonie que pour le nord de la France et qui représente environ un milliard de fonds européens, a rappelé Willy Borsus. "Un projet synonyme de développement et d'emplois que nous nous engageons à faire redémarrer avant la fin de cette année", a renchéri Xavier Bertrand. Les deux Régions y réitèrent par ailleurs leur soutien aux travaux de désenvasement du canal Condé-Pommeroeul, un canal transfrontalier dont la mise en service devrait être effective en 2022. Dans la convention signée ce samedi, la Wallonie et les Hauts-de-France s'engagent par ailleurs à appuyer les projets transfrontaliers favorisant la mobilité ainsi qu'à échanger des informations sur l'énergie, le climat et les politiques européennes. Enfin, une feuille de route sur l'emploi et la formation professionnelle a été définie, avec un plan d'actions annoncé pour décembre 2018, suivi d'un premier bilan technique et politique en septembre 2019. "Unis, nous pouvons peser davantage. C'est vrai en matière de politique européenne mais aussi de transition climatique ou de mobilité", a résumé le président des Hauts-de-France. "Souvent, nous voyons nos relations internationales comme quelque chose de forcément lointain. Or, nous avons des voisins de la même famille avec qui il existent de vraies connexions et de vraies perspectives. Ensemble, on peut être plus forts mais surtout plus efficaces", a-t-il conclu. Frontaliers de la Belgique, les Hauts-de-France, qui regroupent les anciennes régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie depuis la réforme du territoire français en 2015, comptent quelque six millions d'habitants. (Belga)

Vos commentaires