En ce moment
 
 

Fonction publique locale à Bruxelles: une première mise à plat des chiffres et une perspective de négociations début 2020

Fonction publique locale à Bruxelles: une première mise à plat des chiffres et une perspective de négociations début 2020

(Belga) Les représentants syndicaux du personnel des communes et des hôpitaux publics de la capitale et trois ministres bruxellois se sont revus mardi pour un premier débroussaillage de terrain, sur fond de revendications barémiques et sociales.

Une première rencontre avait eu lieu jeudi dernier en marge de la manifestation organisée devant le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. On est entré ce mardi dans une phase d'objectivation des données. Une méthode de travail et un calendrier ont été fixés. Il ne sera pas question de négociations à proprement parler sans avoir terminé les constats chiffrés, soit, semble-t-il, pas avant la fin de l'année. Du côté du gouvernement régional, figuraient autour de la table les trois mêmes que la semaine dernière: le ministre-président Rudi Vervoort (PS), présent durant une première partie de la réunion et qui a procédé à une introduction; le ministre en charge des Pouvoirs Locaux Bernard Clerfayt (DéFI) et le ministre Alain Maron (Ecolo), en charge notamment des CPAS et des hôpitaux publics au sein de la Commission Communautaire Commune. Selon Bernard Clerfayt, interrogé à l'issue de la réunion, les deux délégations ont échangé leurs données chiffrées respectives. Ces chiffres seront complétés au cours du mois prochain. Une note sera ensuite rédigée et soumise à l'ensemble du gouvernement d'ici la fin de l'année. Un calendrier de négociation sera fixé à partir de la fin du mois de janvier pour hiérarchiser les demandes syndicales dans le cadre budgétaire régional, en mettant la priorité sur une revalorisation des statuts, lissée dans le temps. M. Clerfayt a rappelé qu'il jugeait les demandes syndicales "fondées et légitimes". Il voudrait favoriser la construction d'un cadre clair tendant à réduire les inégalités de traitement entre les communes bruxelloises. La question de la statutarisation des agents a également été abordée et le ministre a indiqué sa volonté d'objectiver le débat. Sur tous les points évoqués lors de cette réunion, le ministre a insisté sur la nécessité de consulter et inclure dans les négociations tous les acteurs concernés. Ainsi, dans le respect du principe de l'autonomie communale, il annoncé qu'il rencontrerait prochainement les bourgmestres des 19 communes, en leur qualité d'employeurs. (Belga)

Vos commentaires