En ce moment
 
 

Formation fédérale: "Certains points de convergence se dégagent", selon Paul Magnette

  • Mission d''information: des points de convergence se dégagent

  • Mission d''information: analyse de la méthode Magnette

  • Convergences, institutionnel, méthode: résumé en 3 minutes de la communication de Paul Magnette

 
 
 

L'informateur royal Paul Magnette va soumettre des notes écrites aux dix partis impliqués dans les discussions en vue de la formation d'un exécutif fédéral. Ces textes porteront sur les priorités identifiées par l'informateur avec les formations politiques et les moyens éventuels de les atteindre.

L'informateur royal Paul Magnette a tenu une conférence de presse à la Chambre à 15h, suivie d'une courte séance de questions-réponses. "Certains points de convergence se dégagent" a indiqué Paul Magnette à propos des premiers échanges approfondis depuis qu'il a été désigné informateur par le Roi.

Dans un premier temps, il a fait savoir "qu'il existe un consensus de l'ensemble des familles politiques autour de l'amélioration du taux d'emploi. Cet objectif est essentiel à la fois pour assurer un financement durable de l'État et de la sécurité sociale, et aussi pour permettre aux femmes et aux hommes de ce pays de se constituer un revenu, des droits, donner le meilleur d'eux-mêmes pour la prospérité et le bien-être collectif et se construire une vie sociale épanouissante."

Parmi les sujets prioritaires des partis engagés dans les discussions au Fédéral, Paul Magnette a cité "la transition climatique, la croissance, la cohésion sociale, la lutte contre la pauvreté, l'amélioration de la Justice et de la sécurité ou encore la politique de migration. Et d'ajouter: "Pour chacun des thèmes, la question est de savoir quel est le meilleur mécanisme institutionnel ?", n'excluant pas par la même occasion une nouvelle réforme de l'Etat. A ce propos, l'informateur précisera plus tard lors de la conférence de presse: "On ne fait jamais une réforme de l'Etat pour faire une réforme de l'Etat. Une réforme de l'Etat vise à rendre le fonctionnement de notre Etat plus efficient."

Un système de notes mis en place

Paul Magnette a ensuite détaillé sa méthodologie dans les jours à venir: "J'ai utilisé la journée d'hier et d'aujourd'hui pour produire des notes écrites. Je vais les soumettre à l'ensemble des partis. C'est aussi un changement de méthode par rapport à ce qui avait été pratiqué jusqu'ici. C'est nécessaire à ce stade, car dans le flot des discussions il n'est pas toujours évident de mesurer avec précisions le degré d'adhésion de partis dans les différentes propositions. En revanche, quand les choses sont écrites, il n'y a pas de doute possible."

La deuxième partie de chaque note portera sur l'objectif à atteindre et la troisième partie sur les moyens d'atteindre ces objectifs sur les mesures concrètes.

> Magnette brise les codes et communique avant la fin de sa mission: quelle est sa stratégie? 

M. Magnette, désigné mardi dernier informateur par le Roi, a consulté ces derniers jours dix partis dans le cadre de sa mission. Outre les huit formations jusqu'ici impliquées dans le processus - le PS, la N-VA, le MR, le CD&V, l'Open Vld, Ecolo, Groen et le sp.a-, il a aussi rencontré le cdH et DéFI. A partir des priorités des différents partis, Paul Magnette avait expliqué la semaine dernière qu'il espérait dégager des convergences sur quatre ou cinq points et non un nombre trop vaste de sujets.

M. Magnette, qui s'est dit disponible pour poursuivre sa mission au-delà du 18 novembre si des progrès suffisants sont réalisés et que le Roi lui en fait la demande, a refusé d'exprimer sa préférence pour une future coalition. "J'ai été chargé d'une mission d'information, pas de préformation. Il ne m'est donc pas demandé de présenter une coalition possible. Je travaille sur les priorités", a-t-il affirmé.




 

Vos commentaires