Francken veut un arrêt total de la migration illégale: vers la disparition des guichets pour demandeurs d'asile à Bruxelles?

Francken veut un arrêt total de la migration illégale: vers la disparition des guichets pour demandeurs d'asile à Bruxelles?

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) veut un arrêt total de la migration illégale, confie-t-il samedi dans Het Nieuwsblad. Si cela dépendait de lui, toute personne qui essaye d'entrer au sein de l'Union européenne sans respecter les lois - que ce soit par bateau ou par une autre voie - perdrait son droit à l'asile.

Il s'agit d'une proposition personnelle du secrétaire d'Etat. "Je trouve que la migration illégale doit être combattue autant que possible. Si vous essayez de venir illégalement en Europe, vous n'aurez plus le droit d'entrer dans l'UE ultérieurement. Il est tout de même insensé que vous payiez d'abord un passeur, que vous enrichissiez de la sorte le crime organisé et que, si vous êtes ramenés, vous puissiez toujours entrer", déplore-t-il.


Plus de guichets d'asile à Bruxelles

Theo Francken propose également que les réfugiés ne puissent plus entrer en Belgique ou en Europe qu'en passant par des camps des Nations unies situés en zones de guerre. Il souhaiterait dès lors voir disparaître les guichets d'asile à Bruxelles.

"Faire venir davantage de véritables réfugiés, avec des programmes de réinstallation du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, provenant de camps situés dans des régions conflictuelles. Comme nous le faisons déjà maintenant. Les Nations unies sélectionnent elles-mêmes ces réfugiés", préconise cette seconde proposition du secrétaire d'Etat.

Vos commentaires