En ce moment
 
 

Frédéric Daerden: "L'Europe doit arrêter d'être une passoire"

 
 

Frédéric Daerden était l’invité de Fabrice Grosfilley ce matin sur Bel RTL. Le député européen PS et bourgmestre de Herstal qualifie de courageuse la décision de surtaxer les panneaux photovoltaïques chinois.

Frédéric Daerden: "Je crois que l’Europe doit arrêter d’être une passoire. Il faut aller vers plus de justes échanges. Une forme de protectionnisme pour lutter contre ce dumping social, environnemental et fiscal que les autres pays du monde nous imposent."

Fabricxe Grosfilley: "Protectionnisme, vous osez et vous revendiquez le terme. Ce n’est pas à la mode ?"

F.D. "Oui, ce n’est pas à la mode. C’est un terme parfois un peu tabou."

F.G. "Cela fait un peu 19ème, voire 18ème siècle ?"

F.D. "Il ne faut pas prendre le terme protectionnisme comme repli sur soi. Il faut d’abord qu’il y ait une dimension européenne évidemment et pas d’un état vis-à-vis d’un autre. Je crois qu’il faut plus parler de justes échanges et pouvoir ainsi mettre dans les relations mondiales, l’incitant au relèvement des normes sociales, environnementales, ailleurs dans le monde."

F.G.
"Ça veut quand même dire qu’on réintroduit des barrières même si ce sont des barrières conditionnelles et qu’on sort du libre-échange tel qu’il existe aujourd’hui. C’est cela que vous demandez à l’Europe ?"

F.D.
"Je crois qu’il faut en effet cibler sur des produits par rapport à des entreprises, par rapport à des grands groupes financiers et industriels mondiaux, pouvoir mettre des barrières ou en tout cas des incitants et cela pour avoir une juste concurrence entre nous."




 

Vos commentaires