En ce moment
 
 

Grand Baromètre: seul un quart des Belges juge l’action des syndicats positive

Grand Baromètre: seul un quart des Belges juge l’action des syndicats positive
 
Grand baromètre
 

Le Grand Baromètre RTL Ipsos Le Soir a pris le pouls de la population belge entre le 17 et le 24 avril. Plusieurs questions d’actualité ont été posées tant aux Wallons qu’aux Bruxellois et aux Flamands. Parmi les questions d’actualité posées, l’une demandait "Comment jugeriez-vous l’action des syndicats? Est-elle positive, négative, ou ni l’un ni l’autre."

Il en ressort des résultats partagés, mais globalement défavorables aux syndicats. En tout, 45% des Belges jugent leur action négative, pour seulement 24% qui la jugent positive.


Les Flamands plus tranchés que les francophones sur le sujet

C’est sans surprise en Flandre, qui vote globalement plus à droite que côté francophone, où les syndicats obtiennent la moins bonne note de confiance. 50% des Flamands jugent leur action négative, contre 21% qui la jugent positive. Wallons et Bruxellois sont un peu moins critiques, voire complètement… perdus. Environ un tiers la juge positive, un tiers négative, et un tiers ni l’un ni l’autre. Mais le négatif l’emporte tout de même, avec 36% des Bruxellois et 35% des Wallons, contre 30 et 31% qui applaudissent les actions syndicales.


Pour rappel, hier soir, les enseignements de trois questions d’actualité ont été révélés:

- Bart de Wever a plus de pouvoir que Charles Michel, selon 63% des Belges sondés (avis unanime dans les trois Régions du pays)

- Bruxellois et Wallons sont divisés sur l’entente possible entre gouvernements régionaux et gouvernement fédéral

- 32% des Wallons et 25% des Bruxellois sondés ne verraient pas d’inconvénient à voter pour Marine Le Pen si elle se présentait en Belgique



 

Vos commentaires