En ce moment
 

Grand Baromètre: un tiers des Belges bouderaient les urnes si le vote n'était pas obligatoire

Grand Baromètre: un tiers des Belges bouderaient les urnes si le vote n'était pas obligatoire

Plus d'un tiers des Belges bouderaient les isoloirs dimanche si le vote n'était pas obligatoire. 38% des Belges se passeraient bien de faire le déplacement jusqu'au bureau de vote. C'est la suite de notre Grand Baromètre RTL - Le Soir détaillée avec notre journaliste Antonio Solimando.

Les élections communales sont considérées comme les plus populaires, dans le cœur des Belges. Mais en réalité, qu'il s'agisse des communales ou des fédérales, si voter n'était plus obligatoire, plus d'un tiers des électeurs n'exerceraient plus ce droit. Les Wallons s'abstiendraient un peu plus que les Flamands et les Bruxellois.

L'impression que voter ne sert à rien est ancrée dans la tête d'une partie de la population. Dans ce contexte, une majorité de sondés dénoncent l'existence d'accords pré-électoraux.


La fin du niveau provincial?

Des partis s'entendent pour gouverner ensemble, avant même le résultat du scrutin. 66% des Wallons et 57% des Flamands jugent ce type d'accords inacceptables.

Quant à la question de la simplification et rationalisation de nos institutions politiques, les Belges sont partagés. Cela dépend des niveaux de pouvoir et des régions.

2 Wallons sur 5 veulent la fin du niveau provincial. Un tiers des sondés ne se prononcent pas. Seuls 38% des Bruxellois défendent la fusion des 19 communes de la capitale. Wallons et Flamands sont très largement opposés à la fusion de leur commune avec l'entité voisine.

Vos commentaires