En ce moment
 

Grand Baromètre: une majorité de Belges pensent que le candidat qui a reçu le plus de voix doit devenir bourgmestre

Grand Baromètre: une majorité de Belges pensent que le candidat qui a reçu le plus de voix doit devenir bourgmestre
COMMUNALES 2018

Le mode de désignation du bourgmestre varie entre la Wallonie et Bruxelles. Dans le sud du pays, la loi veut désormais que ce soit le candidat de la liste principale de la majorité qui a reçu le plus de voix qui devienne maïeur. À Bruxelles, il n'y a pas de règle. Si une seule liste est au pouvoir car elle a la majorité absolue, elle choisit son bourgmestre en son sein. Si la majorité sortie des urnes est une coalition formée par plusieurs listes. Les dirigeants de celles-ci négocient pour s'accorder sur un bourgmestre.

Selon le Grand Baromètre RTL - Le Soir, sondage politique réalisé par Ipsos, une majorité de Belges souhaitent que le candidat qui obtient le plus de voix de préférence devienne automatiquement bourgmestre.


RÉSULTATS

Belgique

Oui 64%
Non 22%
Sans avis 14%

Wallonie

Oui 61%
Non 29%
Sans avis 11%

Bruxelles

Oui 60%
Non 28%
Sans avis 12%

Flandre

Oui 67%
Non 18%
Sans avis 15%

L'enquête a été réalisée auprès de 2543 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 1000 en Wallonie, 1000 en Flandre et 543 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, du 20 au 27 septembre 2018. Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +-4,2 à Bruxelles.

Vos commentaires