Grande Mosquée de Bruxelles: Dewael écrit à Close pour savoir s'il compte fermer les lieux

(Belga) Le président de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats terroristes, Patrick Dewael (Open Vld), a écrit au bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, pour lui demander s'il compte fermer la Grande Mosquée de Bruxelles.

L'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) a adressé début mai à la commission de suivi de la commission d'enquête un rapport pour l'alerter la littérature disponible au Centre Islamique et Culturel de Bruxelles (CICB), l'institution qui gère la Grande Mosquée du Cinquantenaire. Des livres d'inspiration salafiste, écrits pour la plupart entre 1980 et 2000, incitent les fidèles à se lancer dans le djihad armé et à persécuter les homosexuels, ou encore décrivent les juifs de façon infâmante. Plusieurs de personnes formées à la Grande Mosquée, essentiellement des imams, auraient reçu un enseignement utilisant ces livres. Mercredi, lors d'une réunion de la commission de suivi, plusieurs députés se sont inquiétés de savoir où en était la rupture de la convention qui lie la Belgique à la Ligue Islamique Mondiale, institution contrôlée par l'Arabie saoudite, pour l'exploitation de la Grande Mosquée par le CICB. A la suite des recommandations de la commission d'enquête, le gouvernement fédéral a annoncé la rupture du bail moyennant un préavis d'un an. "Sur la base de la nouvelle législation communale, il appartient au bourgmestre de la ville sur le territoire de laquelle l'institution est établie de prendre une mesure de fermeture. Comme indiqué, le rapport de l'OCAM combiné au rapport final de notre commission d'enquête peut fournir un certain nombre d'éléments de motivation utiles, tout comme l'enquête judiciaire en cours. Puis-je vous demander de faire savoir à la commission de suivi si vous envisagez de prendre une telle mesure", écrit M. Dewael. (Belga)

Vos commentaires