En ce moment
 
 

Grève nationale - Le Setca salue une "large mobilisation de tous les secteurs" pour "un AIP de qualité"

Grève nationale - Le Setca salue une

(Belga) Le Setca a salué la "large mobilisation" dans de nombreux secteurs en faveur d'un accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020 "de qualité". Le syndicat socialiste d'employés dit rester favorable à un AIP "digne de ce nom" et estime que "la balle est à présent dans le camp des employeurs".

Le front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB avait décrété une grève nationale, tous secteurs confondus, dans la foulée de l'échec sur la conclusion d'un nouvel AIP 2019-2020. Le Conseil central de l'Économie a fixé à 0,8% la marge de progression salariale pour ces deux années, en plus de l'indexation. Aux yeux des syndicats, cette marge est insuffisante. "Que ce soit en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, de nombreuses enseignes du commerce et centres commerciaux sont restés portes closes aujourd'hui. Le secteur de l'industrie et des services a lui aussi été largement touché avec notamment des piquets de grève installés dans d'importants zonings et entreprises. Mais la mobilisation s'est également fait sentir dans le secteur du Non Marchand (avec notamment un service minimum dans certaines institutions) et auprès des travailleurs des Finances (une concentration de militants s'est notamment tenue devant le siège de Belfius banque à Bruxelles)", indique le Setca, pour qui ce mercredi 13 février restera "dans les annales." Le syndicat rappelle sa volonté d'aboutir à un AIP "qui apporte un plus à l'ensemble des travailleurs et des allocataires sociaux" et qui laisse "notamment place à une marge sérieuse pour des augmentations salariales, à un relèvement des allocations de 10% au-dessus du seuil de pauvreté, à une augmentation du salaire minimum afin d'arriver à 14 euros/heure ou 2.300 euros/mois, à un travail et des conditions de travail de qualité, à des mesures de fins de carrière (RCC et emplois d'atterrissage) qui permettent de décélérer en douceur passé un certain âge et à des pensions décentes." (Belga)

Vos commentaires